Mon Tissu Préféré

Mon Tissu Préféré

La bourgeoisie de Damas avant la guerre, printemps 2011 : Nahla, 25 ans, est déchirée entre son ardent désir de liberté et l’espoir de quitter la Syrie et la menace quotidienne de la guerre.

Un mariage arrangé avec Samir pourrait la conduire aux Etats-Unis. Mais Nahla cherche le véritable amour et cherche refuge chez une voisine mystérieuse. Sur les traces de Belle de Jour et de Mille et une nuits, le film montre ouvertement et audacieusement, avec des images savamment composées et pleines de fantaisie, les bouleversements des idées de féminité et de masculinité au Moyen Orient.

Insulaire

Insulaire

Parfois la Suisse n’est qu’une île… Au milieu de l’océan Pacifique, un minuscule morceau de terre, appelé  Robinson Crusosé, abrite les descendants d’une colonie fondée par un aristocrate bernois. Ces insulaires isolés vivent de la pêche à la langouste et d’un peu de tourisme. Ils sont connectés au reste du monde par la télévision, internet et un navire qui vient du Chili pour les ravitailler une fois par mois. Ils aiment leur île, rude et inhospitalière et sont fiers de leurs origines et de leur culture suisse. Leur ancêtre Alfred von Rodt était un bouc émissaire de la noblesse bernoise. Epris d’aventure, il rompt avec sa famille, s’engage comme mercenaire et finit par créer un petit royaume sur cette île lointaine en 1877 sur lequel il règnera jusqu’à sa mort.

INSULAIRE raconte avec tendresse cette épopée par la voix de Mathieu Amalric. Et nous emmène à la rencontre de ces cousins lointains qui nous regardent avec un sourire en rêvant de liberté et d’indépendance.

La Séparation des Traces

La Séparation des Traces

Francis Reusser, photographe et réalisateur mythique, part à la recherche de son passé. Parcourant les rues d’Evian, les alpes et les images de ses films préférés, Reusser construit un carnet de voyage à travers sa mémoire cinématographique. Une topographie sentimentale inclassable et émouvante, pleine de nostalgie mais aussi de bonne humeur. Un chant de résistance. 

Le sujet ici se confond avec l’auteur, son rapport au monde, son capital mémoire. Archives jamais ouvertes, images et sons. L’enfance et ses lieux, la solitude orpheline, les premières vacances parmi les GI’S démobilisés. La délinquance juvénile à l’époque des blousons noirs et des mobylettes, la première caméra : la Fernsehen noir et blanc à tourelle de la Télévision romande. La découverte de la mise en scène, la nuit des bars, des mélanges, les paysages alpins qui se déplient sur la pellicule Eastman. Son voyage au cinéaste, du milieu d’un siècle au premier quart d’un autre, films et expérimentations numériques tous azimuts. Film d’un vivant parmi les morts. Souvenirs entrechoqués qui crachent les petites saletés des uns et de soi-même. Son auteur s’incarne au contour d’un plan, silhouette malmenée, le regard posé sur le déroulement de sa vie qu’il voit défiler. 

CERN et le Sens de la Beauté

CERN et le Sens de la Beauté

De magnifiques peintures rupestres et la recherche sur les particules subatomiques ? Voilà qui ne se trouve guère que dans le grand collisionneur souterrain du CERN, à Genève !

CERN et le sens de la beauté dévoile les secrets du laboratoire souterrain du CERN et montre à quel point la beauté et l’harmonie guident les scientifiques autant que les artistes. Les gigantesques machines du CERN saisissent des images à l’énergie aussi mystérieuse que les œuvres d’artistes tels qu’Olafur Eliasson, Michael Hoch, Carla Scaletti et de nombreux autres. Les images évoquent la spiritualité humaine et de liens avec la nature. Des liens qui ont été vécus dans la peur, dans l’expérience commune, dans la puissance destructrice et qui démontrent clairement aujourd’hui que l’humanité ne peut arrêter le réchauffement de la planète – le seul espace vital à sa disposition. Les scientifiques du CERN se mesurent aux grandes questions des philosophes et des mystiques – celles touchant à l’univers, à nos origines, à notre destin. Certains croient en Dieu, d’autres croient aux lois de la physique et aux formules mathématiques. Mais tous reconnaissent ne comprendre la nature insaisissable de la matière et du cosmos que grâce à leur sixième sens : le sens de la beauté.

Transformance

Transformance

Pour la première fois dans l’histoire humaine, nous sommes obligés de faire face à un regard sérieux sur l’avenir de la terre dans un contexte mondial. Nous avons besoin de nouveaux concepts d’énergie: la production, distribution et consommation d’énergie doivent être radicalement redéfinis et organisé. Dans tous ces défis se trouvent aussi des opportunités uniques dans ce processus de transformation. Comment abordons l’avenir? Quels concepts sont prometteurs? Où sommes-nous?

Risk

Risk

Combien de ta vie es-tu prêt a risquer?
Le phénomène Wikileaks de tout près

Laura Poitras, réalisatrice oscarisée pour CITIZENFOUR, est de retour avec son film le plus personnel et intime. Filmé pendant six ans, RISK est une étude de charactère complexe et volatile sur Wikileaks et son fondateur Julian Assange, qui affronte l’actualité politique, la diffusions des informations plus ou moins correctes et leurs conséquences. Malgré de nombreuses contraintes, la réalisatrice filme cette histoire et se retrouve elle aussi prise à partie par les contradictions d’Assange et de ses alliés.

Dans un ordre mondial où le fait d’appuyer sur une touche d’ordinateur peut changer le cours de l’histoire, RISK est un essai sur le pouvoir, la trahison, la vérité et le sacrifice.

Remarquable! – Die Zeit

Julian Assange n’a jamais été si proche et si étrange. Et c’est exactement pourquoi vous devez voir RISK – Gizmodo

Fascinant, épuisant et remarquablement contemporain – Associated Press

Certains films sont en avance de leur temps, mais RISK de Laura Poitras est intégré dans les événements actuels – Indiewire 

Almost There

Almost There

Cet exposé cinématographique et poétique  à travers de la dignité, de l’éphémère et du temps raconte l’histoire de trois hommes qui, à l’automne de leur vie, se mettent à la recherche de sens et de bonheur. Bob troque le confort de sa maison contre un camping-car pour un voyage introspectif dans le désert californien. Steve, drag-queen et stand-up man, en a assez de l’Angleterre. Il se réconcilie avec son passé à l’ombre des tours de Bénidorm. A Tokyo, Yamada retrouve son sourire en lisant des histoires aux enfants.

 

Die Migrantigen

Die Migrantigen

Désolé, cet article est seulement disponible en allemand. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

Benny und Marko, zwei Wiener mit sogenanntem „Migrationshintergrund“, sind vollständig integriert. So sehr, dass sie kaum noch als fremd wahrgenommen werden – wären da nicht Bennys schwarze Haare. Als die beiden aufgrund ihres Aussehens am Rudolfsgrund, einem ethnisch durchmischten Vorstadtviertel, von der ambitionierten TV-Regisseurin Marlene Weizenhuber, die nach Protagonisten für ihre TV-Dokuserie sucht, angesprochen werden, geben sie sich als kleinkriminelle und abgebrühte Migranten aus, die es faustdick hinter den Ohren haben. Damit ihre Lüge nicht auffliegt, bauen sie sich eine zweite Identität, die aus Klischees und Vorurteilen besteht. Und während die beiden durch die Erfüllung dieser Erwartungen und Vorurteile die Serie zum Erfolg machen, setzen sie sich gleichzeitig zum ersten Mal mit den echten Integrationsschicksalen auseinander – auch mit ihren eigenen… eine politisch unkorrekte Komödie über moderne Klischees, falsche Identitäten und „echte“ Ausländer – falls es die überhaupt gibt!

Swing It Kids!

Swing It Kids!

Le jazz-band d’enfants suisse, SWING KIDS, déclenche l’enthousiasme partout qu’il apparait: Soit-il au Festival de Jazz à Montreux ou pendant des tournées de concerts en Suisse, en Amérique et au Japon. Le film accompagne plusieurs SWING KIDS à partir de leur première répétition, sur une tournée de concerts au Japon, jusque à leur démission émouvante du groupe  à l`âge de 18 ans. A ce moment-là il faut laisser la place aux plus jeunes pour  la musique et les aventures.

Le directeur musical et l’âme du groupe thurgovien c’est le Japonais Dai Kimoto. Avec beaucoup d’engagement et de sensibilité et en suivant sa devise, « la joie, c’est la source de l’énergie »,  il arrive à enthousiasmer les enfants et à tirer le maximum d’eux. Les Swing Kids – virtuoses de la musique et joie de vivre ; le groupe a été récompensé avec le Swiss Jazz Award et le US Big Band Hall of Fame.

Un voyage turbulent, une ode à la jeunesse, à la musique et à la vie, avec beaucoup d’élan et d`esprit

Nice People

Nice People

Quelle serait votre réaction si 3000 Somaliens envahissaient les rues de votre petite ville située aux confins de la Suède et que McDonalds avait désormais pour surnom « Little  Mogadishu »? Patrik Andersson, journaliste du cru qui a plus d’un tour dans son sac, a trouvé la solution : le sport comme élément fédérateur. Et voilà qu’un groupe d’hommes n’ayant jamais connu des températures inférieures à 20 degrés devient l’équipe nationale de bandy (hockey sur glace suédois) de Somalie. Préparez-vous à passer un excellent moment avec ces sportifs sur glace hors norme !

Le film raconte le périple d’un groupe de jeunes gens ayant fui la guerre en Somalie, qui se sont retrouvés en Suède et sont déterminés à aller jusqu’en Sibérie. Le chemin pour y parvenir sera semé d’embûches, mais savoir qu’ils seront sur la glace à entonner leur hymne national, à défendre les couleurs de leur pays leur donne le courage de continuer. C’est une vraie histoire sur le racisme, la peur et la manière de les surmonter, parfois avec un sourire, parfois avec un coup de crosse et surtout avec beaucoup d’exercice !