Der Ast, auf dem ich sitze

Der Ast, auf dem ich sitze

Un paradis fiscal en Suisse, une lutte hésitante contre les fraudeurs fiscaux en Allemagne, un pays africain autrefois riche qui a été entraîné dans l’abîme par les prix des matières premières sur le marché mondial : Ce qui, à première vue, semble n’avoir aucun rapport entre eux, représente un système économique mondial qui détermine toutes nos vies – et le cinéaste est en plein dedans.

Vaches sur le toit

Vaches sur le toit

Entre chèvres, vaches et les Alpes, Fabiano (38 ans) devient père. Mais l’idylle est trompeuse : il s’efforce de fabriquer le fromage d’alpage comme le faisaient ses parents marginales dans les années 70. En plus des dettes, des sentiments de culpabilité le rongent. L’année dernière, un travailleur au noir macédonien a eu un accident mortel. Depuis lors, sa mort ne quitte pas l’esprit de Fabiano. Comment lui et sa petite amie Eva peuvent-ils construire une vie avec leur enfant dans des circonstances aussi difficiles ?

Avec les Alpes tessinoises au fond, le film d’Aldo Gugolz se révèle comme film captivant entre affaire criminelle et le portrait sensible d’un jeune agriculteur.

Partenariat officiel de promotion avec
Slow Food Suisse
Union suisse des paysannes et des femmes rurales

Wildland (KØD & BLOD)

Wildland (KØD & BLOD)

«Tu es complètement défoncé, mon chéri», dit la mère de Mads en l’accueillant avec un baiser sur les lèvres. Cette famille enfreint toutes les règles morales et juridiques. Ida, 17 ans, doit l’apprendre à la dure après avoir perdu sa mère dans un accident de voiture. Elle est accueillie par ses cousins, qu’elle connaît à peine, dans son nouveau chez soi aimant.
Mais bientôt, les frontières deviennent de plus en plus floues et Ida se retrouve tiraillée entre la sécurité et l’attrait du mode de vie débridé de ses cousins. Sous la houlette de la matriarche tout aussi attentionnée que hors-la-loi, Ida est bientôt confrontée à une dilemme existentiel: sécurité ou vie de clan ?

Le film de Jeanette Nordahl est une étude passionnante sur la famille et ses dysfonctionnements, sur l’amour et la complexité du désir. Un premier film intense, courageux et intelligent.